Nouvelle escapade à Lisbonne

Mercredi 5 septembre, me voilà repartit pour une nouvelle escapade d’une semaine à Lisbonne. Il me tardait d’y être afin de mettre en pratique le fruit de mes jeunes réflexions sur la couleur. Je sentais que j’allais devoir chercher d’autres lumières, penser aux couleurs présentent dans la scène et en tenir compte mais surtout regarder Lisbonne différemment et ces perspectives m’exaltaient au plus haut point.

Récemment, j’ai été fortement impressionné par le travail couleur de mon compatriote, le photographe de l’agence Magnun, Harry Gruyaert. Sa maîtrise de la couleur m’a littéralement sidéré et depuis ses images ne me quittent plus. Sa capacité à tirer le meilleur parti des lumières difficiles de mon plat pays m’a époustouflé. Car la lumière au pays des chicons et des frites est loin d’être idéale, faut bien le reconnaître. Sans comparaison aucune avec les magnifiques lumières de la ville des sept collines. Si ce n’est déjà fait, je vous invite vivement à découvrir son travail. Mais revenons à la belle Olissipo.

A mon cahier de charges, j’ai donc choisi d’ajouter un paramètre supplémentaire, sous la forme d’une double interrogation systématique avant toute prise de vue couleur (je précise) : Comment Harry Gruyaert aurait-il choisi de photographier cette scène ? Ensuite, comment pourrais-je y ajouter une touche personnelle ? Ces deux questions et mes jeunes réflexions sur la couleur ont contribué à me faire vivre une expérience grisante et une nouvelle escapade à Lisbonne dès plus enrichissante, photographiquement parlant.

Comme vous le verrez au travers de mes images, je me suis principalement attardé aux teintes chaudes des lumières de fin de journée. Car à Lisbonne, ces lumières sont absolument sublimes et transforment à coup sûr tout lieu, même des plus banal, en paradis, en Shangri-La.

La qualité de la lumière en photographie est cruciale. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que cela s’appelle photographie. L’étymologie du mot photographie vient du grec et est composé du préfixe photo-, qui signifie lumière, clarté et du suffixe -graphie qui signifie peindre, dessiner, écrire. Ecrire avec la lumière ou peindre avec la lumière. Le sens commun s’accorde avec la définition écrire avec la lumière.

Une mauvaise lumière peut vous gâcher une image. La rendre sans intérêt, alors qu’une belle lumière vous transformera pratiquement un carrosse en citrouille, si vous me pardonnez cette analogie au conte populaire Cendrillon. Cela ne suffit bien sûr pas. Et fort heureusement ! Photographier un sujet sans intérêt, n’en aura pas plus avec une belle lumière. Il sera tout au plus « mieux emballé ».

Mes jeunes réflexions en photographie couleur me font croire, à tort ou à raison, qu’une exigence qualitative supplémentaire doit-être prise en compte avant la prise de vue : la température de couleur. C’est elle qui sera à l’origine de l’ambiance tonale de l’image. A l’opposé, en noir & blanc, la lumière est restituée uniquement en niveaux de gris. Partant de là, je pense pouvoir dire de la température de couleur qu’elle ne revêt pas la même importance en noir & blanc qu’en couleur. Mais il y a sûrement matière à discussions et débats.

Afin de simplifier les choses pour le néophyte, lors d’une journée ensoleillée, au lever et au coucher de la belle étoile, la lumière est dite chaude (lumière orangée voir rougeoyante). Du lever et jusqu’à midi, la lumière ne cesse de devenir plus froide (lumière à dominante bleue). Ensuite, elle fait le chemin inverse et redevient progressivement chaude. Voilà pour la petite explication.

Vous verrez aussi quelques images noir & blanc. Mon choix, comme je l’ai mentionné dans d’autres articles, se fait et devrait continuer à se faire au cas par cas, à moins de réaliser une série sur un thème précis. Parfois le noir & blanc s’impose tout simplement.

Vous verrez également un lieu qui est pour la première fois présent sur mes photos de Lisbonne : le MAAT (Museum of Art, Architecture and Technology). Réalisé par l’architecte Amanda Levete, l’édifice est de toute beauté et est un spot photo formidable. Mais maintenant, place aux images ! Je vous souhaite de passer un agréable moment.

Yves

Quelques liens utiles :

https://www.magnumphotos.com/photographer/harry-gruyaert/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Harry_Gruyaert

https://en.wikipedia.org/wiki/Museum_of_Art,_Architecture_and_Technology

https://en.wikipedia.org/wiki/Amanda_Levete

https://fr.wikipedia.org/wiki/Temp%C3%A9rature_de_couleur